Actualités

Chanson féminine kabyle De Lla Yamina à Ourida: les mêmes brisures vocales

La doyenne de la chanson kabyle, Arab Yamina, dite Lla Yamina, s’est éteinte le mois dernier, emportant avec elle, ainsi que Lla Ounassa la plus âgée, l’histoire de la fondation de l’antenne kabyle de Berthezène en 1936. Depuis, d’autres voix les ont ...

Radio Hchicha

mai 26th, 2009