Actualités

HASSAN IDBASSAID nouvel album

HassaneIdbassaid Hassane IDBASSAID : Un artiste berbère du Souss Ses débuts : C’est en 1967 à Tiznit, province du Souss au sud du Maroc, que l’artiste Hassane Idbassaïd voit le jour, il se lance dès son jeune âge dans le chant et la musique berbère en créant son premier groupe à l’âge de huit ans, le groupe Laryach. Comme tous les enfants de son âge il fabrique un instrument de musique, avec les moyens du bord, qui sera sa première guitare. Les groupes de musique célèbres à l’époque tels que Usman ou Izenzarn ont été les déclencheurs de formations de groupes chez les jeunes de son âge. Il fait un premier enregistrement avec le groupe Aytmaten à 11 ans. C’est avec les reprises des chansons des grands précurseurs de la musique berbère tels que feu Haj Belaid, Ahmed Amentag ou encore Saïd Achtouk, que l’artiste se fait connaître à travers un hommage qu’il leur rend dans ses albums sortis dans les années 90. Compositeur né, il participe à l’enregistrement d’un album en 1992 pour un des grands de la musique berbère, Amouri M’Bark., avec qui il participe à des tournées dans différents pays d’Europe. En Mai 2005, il se produit dans des évènements associatifs en France, à l’occasion du Printemps berbère entre autre, en soutien aux associations franco-berbères. Quand la France lui ouvre ses portes En janvier 2006 il chante à la Mairie de Paris à l’occasion de Yennayer,

le Nouvel an Berbère, célébré par le maire Bertrand Delanoé, en compagnie d’artistes célèbres tels que Idir et Akli D. Sa carrière prend un tournant décisif en juin 2006 avec l’arrivée de son nouvel album « Chahwa » produit par une maison de disque française. Cet album dévoile l’artiste sous un nouveau jour notamment avec des instruments variés tout en gardant le traditionnel son de ses origines identitaires, des musiciens professionnels issus de tous horizons, de nouveaux sons tournés vers un public diversifié, une ouverture de la musique berbère vers une mondialisation. A travers ce nouvel album il rend également Hommage au peuple Gnawa avec le titre « Tamaguit » (l’identité) un message pour rappeler la diversité musicale berbère mais aussi une référence à l’histoire de l’esclavage, sans oublier « Paris » titre inspiré par un poème de l’écrivain Tahar Benjelloun. Le 30 septembre, il est en concert sur la scène du Trabendo au Parc de la Villette à Paris où il fait un duo avec le chanteur Kabyle Takfarinas ainsi que deux légendes de la musique Berbère Amouri M’bark et Aziz Chamkh Izenzarn. Après ses prestations, il est interviewé par des journalistes Français. L’artiste médiatisé Sa première apparition à la télévision française intervient sur la chaîne nationale TF1 en septembre 2005 lors de la diffusion d’une émission consacrée au Concert de la Tolérance à Tunis qui s’est déroulé en juin de la même année. Hassane Idbassaid y avait interprété en duo avec l’artiste kabyle Takfarinas le titre « Azul ». Il se retrouve de nouveau sous les feux de la rampe sur la chaîne nationale France 2 le 17 octobre 2006 dans l’émission « les Nuits du Ramadan » où il interprète « Paris ». Dans le même temps il se produit du 11 Octobre 2006 au 18 Novembre 2006 au Cabaret Sauvage sous le thème « les Folles Nuits Berbères », devant un public majoritairement francophone très nombreux. Il est alors entouré d’artistes et musiciens tels que Karim Ziad, Hichem Takaoute, Abdenour Djemaï. Il fait l’objet d’une interview sur la chaîne Paris Première dans l’émission « Paris d’ailleurs » consacrée au Maroc en novembre 2006 durant la période même des Folles Nuits Berbères. Ces apparitions médiatiques lui valent une notoriété et une reconnaissance auprès d’un large public. Le succès de Hassane Idbassaid est dû non seulement à son professionnalisme mais surtout à un choix d’ouverture sans frontière de la langue et de la musique berbère à travers une innovation technique moderne et à une collaboration avec des musiciens hors pairs, tout ceci en restant fidèle à ses racines. Un tournant dans la carrière artistique de Hassane Idbassaid Depuis 2008 il collabore avec Dj Youcef, un des meilleurs producteurs musicaux de référence du monde arabe. Une rencontre qui va marquer un tournant dans la carrière artistique de Hassane. Ils collaborent ensemble sur le nouvel album qui sort très prochainement. Hassane Idbassaid et Dj Youcef ne se contentent pas de quelques aménagements pour faire illusion, non, ils ont créés une nouvelle façon de chanter le berbère et de célébrer ce patrimoine culturel marocain. Hassane garde dans le grain de sa voix toute la chaleur et la subtilité de la langue et de la poésie berbère surtout quand il invite d’autres voix à accompagner cette belle et surprenante aventure créatrice. Cet album dévoile l’artiste sous un nouveau jour. Notamment, par l’emploi d’instruments variés, tout en conservant le son traditionnel de ses origines identitaires, par le recours à des musiciens professionnels ayant intégrés de nouveaux sons orienté pour un public diversifié. Le Nouvel Album de Hassane Idbassaid : Arouah Anmoune Le 29 Juin dans les bacs Production DJ Youcef Pour YEIN France .

http://www.myspace.com/hassaneidbassaid

Radio Hchicha

septembre 21st, 2009

Vos Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *