Zoom

L'Afrique dans tous les Sens

« L’Afrique dans tous les Sens » est un voyage initiatique, permettant de dévoiler et de décliner autour des cinq sens le meilleur de la création africaine : musique, cinéma, gastronomie, mode, poésie, danse,… A découvrir et partager nombreux ! Paris | France | 04|05|2010 > 09|05|2010

Bellevilloise (La). 19 rue Boyer, 75020 Paris, France
tel. 01 53 27 35 77
contacter par mail www.labellevilloise.com

04/05: Fatoumata Diawara + Davy Sicard
05/05: Les Frères Guissé + Patrick Bebey
06/05: Lulendo + Sam Tshabalala
08/05: Mounawar + Daby Touré
09/05: Nawal + Kora Jazz Trio

Tarifs : 15 et 18€

Le Festival L’Afrique dans tous les sens est une invitation à un voyage initiatique : six jours pendant lesquels l’Afrique se dévoile et se décline autour des cinq sens.

Chaque jour un sens est à l’honneur pour qu’au bout du parcours, le dimanche, tous les sens se retrouvent et se mélangent au cœur d’un marché africain en plein air. Si vous avez été bien initiés, vous sentirez sûrement, au détour d’un coin du marché, ce sixième sens que vous garderez alors jalousement, pour longtemps.
Six jours au cours desquels le meilleur de la création africaine sera mis en exergue à travers la musique, le cinéma, la gastronomie, les arts plastiques, la mode, la littérature, la poésie, le conte et la danse.
Ce festival unique dans sa forme, riche par sa pluridisciplinarité, dynamique par ses choix artistiques, célèbre l’Afrique décomplexée mais aussi enracinée dans ses valeurs les plus universelles afin d’agir dans la douceur et sensualité pour sa rencontre avec le monde.

Grâce au travail acharné doublé d’une volonté de fer de ses initiateurs, ce concept a existé et s’est développé avec ses propres moyens, six années durant, de 1996 à 2001 à la Guinguette Pirate, au Théâtre l’Echangeur à Bagnolet et à La Maroquinerie. Parmi les artistes déjà programmés, on peut citer : Habib Koité, Amadou et Mariam, Cheikh Tidiane Seck, So Kalmery, Akli D…

Une formule enrichie du festival revient du 4 au 9 mai 2010 afin de célébrer à sa façon le cinquantenaire des Indépendances des pays africains et à la veille de la célébration de l’abolition de l’esclavage le 10 mai ; pour que vive la Renaissance Africaine!

Seydou Guèye
Directeur artistique

Radio Hchicha

avril 20th, 2010

Vos Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *