Les premiers soufis: Abû Dharr al-Ghifârî , Salmân al-Fârisî , Uways al-Qarani , Hasan al-Basrî , Rabî’a al-‘Adawiyya , Dhû n-Nûn al-Misrî , Abû Yazîd al-Bistamî , Yahyâ b. Mu’âdh , Al-Hârith al-Muhâsibî , Tirmidhî
La mystique musulmane est également appelée soufisme (ar. tasawwuf), de l’arabe sûf, qui signifie « laine », parce que les premiers soufis portaient un froc de laine.



L’islam quotidien

Quand on parle de mystique islamique, il faut se souvenir que l’islam fondamental présente déjà des traits mystiques accentués. Dans la prière canonique (5 fois par jour), le musulman (c-à-d) « celui qui se donne entièrement à Dieu » vit dans l’humilité sa condition de créature et rend hommage à la seigneurie du Dieu unique. Les plus zélés y ajouteront la vigile nocturne (qiyâm al-layl), qui dure un tiers de la nuit. C’est ce que l’on appelle la prière davidique:
« La prière la plus agréable à Dieu, dit la tradition islamique, est celle que faisait David: il dormait la moitié de la nuit, priait le tiers de la nuit et dormait pendant le dernier sixième de la nuit ».
Lire la suite ici

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici