Chroniques

Arrêter de fumer : la copine raconte

Arrêter de fumer : la copine raconte

Quand mon copain à arrêté de fumer, ça n’a pas été rose pour moi qui suis aussi une fumeuse.

Il a arrêté car c’est un sportif. De plus, s’étant mis à la musculation, il n’avait plus assez de souffle. Sans compter les sommes exorbitantes que nous dépensions dans le tabac car il tournait à un paquet par jour.

Voici sa façon d’arrêter, les étapes, les conséquences et les aboutissants.

1/ Les premiers jours :

Le premier jour n’a pas été le plus dur car il s’est fait aider par les gommes à mâcher Nicotine. L’envie se faisait ressentir à la fin des repas, le matin et durant toutes les pauses café.

Le deuxième jour à été plus difficile. L’envie était si présente que de me voir fumer ou de sentir la cigarette sur moi le rendait fou.

Il piquait des crises de nerfs, ne supportait rien. Entre rires et larmes, il ne savait plus où donner de la tête.

Le troisième jour à été tout aussi difficile mais il a retrouvé le goût. En effet, les fumeurs n’ont pas exactement le réel goût des aliments.

Ça l’a encouragé à continuer malgré le fait je fume à coté, ce qui lui donnait des envies de meurtres.

Les jours suivants, il a retrouvé complétement le goût des aliments, il mâchait beaucoup de nicotine tabs et de chewing-gum en tout genre.

Quand il était en manque, il compensait avec le sport et en mangeant des fruits. Certes il mangeait beaucoup plus ce qui l’a fait grossir de 5 kilos.

2/ Les premiers mois :

Ses poumons ayant été durant 10 bonnes années obstrués par la fumée et le goudron, il a bien fallu que ça ressorte.

Il toussait beaucoup, crachait. Ensuite toutes les saletés qui sont dans les cigarettes sont sorties par les pores de sa peau.

Il a eu pas mal de petits boutons et la peau très grasse. Ensuite les effets se sont estompés.

Il a réussi à accepter le fait que je fume à côté de lui. Au début, il ne pouvait pas supporter de voir ses amis car tous fumaient et l’incitaient à reprendre.

Ensuite, la dépression dû à l’arrêt de la cigarette s’est arrêtée. Il a d’ailleurs été prouvé que la cigarette, si on la prend à long terme, rend dépressif et sexuellement défaillant.

Donc quelques mois après l’arrêt, il était de très bonne humeur, plus du tout d’idées noires, bref il était beaucoup mieux que quand il fumait.

Ensuite sexuellement il est devenu plus actif, avec une libido grandissante. Donc que du bonheur.

3/ La première année :

Sa peau a changé : fini le teint gris et jaune du fumeur. Il a retrouvé une peau de bébé, lumineuse et magnifique, sans sébum et sans bouton.

Son souffle est revenu, il peut faire des heures de sport sans s’essouffler ni même souffrir. Il dort bien mieux, car durant l’arrêt, le manque le faisait se réveiller.

Son moral est au beau fixe chaque jour et ses dents sont redevenues blanches.

Bref, je n’ai plus qu’à m’y mettre moi aussi, mais je ne suis pas encore aussi courageuse que lui!

Radio Hchicha

octobre 17th, 2010

Vos Commentaires

One Comment

  1. J’ai l’impression de me revoir l’année dernière. J’ai aussi réussi à arréter mais je me suis vraiment aidé grâce à une cigarette electronique. Aucun manque et qd j’ai peur de craquer, et bien je la ressort de temps en temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *