PARTAGER

La 4e édition du festival du raï, qui sera dédiée cette année à feu Djilali Amarna, se tiendra du 2 au 7 juillet au stade des 3 frères Amarouche de Sidi Bel Abbés.

C’est ce qu’a indiqué lundi 27 juin le commissaire du festival M. Taibi, lors d’une conférence de presse animée à la cinémathèque le Moksi.

Le conférencier a, par ailleurs, confirmé la participation de Cheb Mami à cette 4e édition, trois mois après sa libération conditionnelledu pénitencier de Melun en France.

L’enfant terrible de Graba el oued (Saida) se produira en clôture du festival aux cotés du groupe Raina Rai.

« Mami n’a jamais refusé de se produire au festival du Rai. Il sera présent à Sidi Bel Abbés, giron du rai-trab, d’où il amorcera son retour sur la scène musicale», a déclaré M. Taibi, coupant ainsi court à certaines rumeurs sur le refus du « Prince » du raï de participer à cette 4e édition.

« Mami a réitéré récemment son souhait de se produire devant le public algérien, ici à Sidi Bel Abbés, non pas seulement pour des raisons professionnelles mais surtout pour pouvoir se ressourcer sur le plan artistique », a-t-il ajouté.

Mami a réalisé un premier coup d’essai, le 17 juin dernier, en animant un concert à El Jadida (Maroc), dans le cadre la 5e édition du Mazagan Night.

Après le festival de Sidi Bel Abbés, il devrait retourner au Maroc, à Oujda plus précisément, en juillet, pour prendre part la 5e édition du Festival international du raï (FIR).

Concernant le festival de Sidi Bel Abbés, M. Taibi a annoncé la participation d’une cinquantaine de chanteurs dont 5 jeunes talents sélectionnés lors d’un concours régional organisé le mois dernier.

Le stade des 3 frères Amarouche abritera toutes les soirées qui débuteront à partir de 21 h, selon le chargé de la communication du festival, M. Delli.

Cette édition, précisera-t-il, sera dédiée à feu Djilali Rezkellah, ex-chanteur du groupe Raina Rai, décédé 6 novembre 2010.

En parallèle, une exposition d’art plastique et un salon de l’artisanat local se tiendront à la maison de la culture Kateb Yacine.

Enfin, il sera organisé à la cinémathèque de Sidi Bel Abbés une journée d’étude sur le phénomène Rai en Algérie. Cette rencontre réunira, le 4 juillet, cinq spécialistes du raï, à savoir Kali Mohamed, H’mida Ayachi, Bouziane Bencahour, Mokhtar Hanitet et Hamiti Hassan.

Mammeri Abdelkrim
29 06 2011 www.elwatan.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here