Actualités

NASSIMA CHABANE – VOIE SOUFIE, VOIX D'AMOUR

NASSIMA CHABANE – VOIE SOUFIE, VOIX D'AMOUR

Site Officiel www.nassima-chabane.com

Si les spécialistes la qualifient d’ambassadrice voire d’impératrice de la nouba, le nom qu’elle s’est choisi signifie plus modestement petite brise. Mais majesté et légèreté se conjuguent sans peine pour présenter Nassima, l’une des plus belles voix de l’art musical arabo-andalou.

Nassima nous fait l’honneur de revenir à l’IMA pour illuminer de ses créations une belle nuit de Ramadan. Sur des mélodies de sa composition conçues dans des modes empruntés à la tradition algérienne, elle a choisi de mettre en lumière les plus beaux poèmes soufis arabo-andalous. D’Ibn Arabi à Cheikh Khaled Bentounes, c’est presque un millénaire de mystique tassawouf qu’elle revisite à son gré, avec, en point d’orgue, sa quête de paix universelle. Elle reprend avec émotion Moi l’Amour de l’émir Abdelkader, auquel elle rend un hommage appuyé en sa qualité d’homme de foi et de lettres, légataire d’un héritage spirituel méconnu.Avec ces vers, expression de l’amour divin, elle se rapproche un peu plus de son Algérie natale, de son histoire.

– AGENDA: 2 Juillet à Sidi Bel Abbes Hommage aux grands penseurs et poètes de la mystique de l’Islam : Album « Voie Soufie, Voix d’amour »

Son coeur chante loin de toute mode, au-delà de tout clivage. Guidée dans sa quête d’authenticité par les chants d’amour qu’elle fredonne depuis l’enfance, elle reste fidèle au patrimoine musical que lui ont transmis ses maîtres, les révérés El Hadj Medjbeur, virtuose du violon, et Dahmane Ben Achour, monument de la tradition andalouse. Pionnière, Nassima est la première femme à avoir interprété une nouba dans sa totalité. Cette forme musicale techniquement ardue était en effet jusqu’alors réservée aux voix masculines, réputées plus endurantes et plus solides. Sa carrière a été lancée en 1979, notamment grâce aux enregistrements de plusieurs noubas pour la télévision algérienne. Elle su rendre sa noblesse d’âme à une musique « muséifiée» en rajeunissant la formule d’interprétation, y intégrant des techniques vocales de facture classique occidentale, et en pimentant son répertoire d’une pincée d’inspiration populaire.

Ne doutons pas que sa démarche artistique originale, intime et inspirée, saura rendre avec justesse et cadence l’ivresse chère à la mystique soufie.

“Ma musique est
Le carrefour de la vie!
J’ai réuni en son coeur,
Les Maîtres du soufisme,
Chants d’amour et de paix!
Message de l’éternité
Que je veux mien.”

Nassima

Texte Via l’IMA – décembre 2005

Radio Hchicha

juin 7th, 2011

Vos Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *