Zoom

FESTIVAL SIN FRONTERAS 21 juin au 31 juillet 2011 au Cabaret Sauvage (Paris)

FESTIVAL SIN FRONTERAS 21 juin au 31 juillet 2011 au Cabaret Sauvage (Paris)

FESTIVAL SIN FRONTERAS 2011

En partenariat avec : A NOUS PARIS, TV5 MONDE AFRIQUE, AFRIK.COM, TELERAMA, REBIRTH, FIP, FNAC.COM, MONDOMIX, LES BOUTIQUES SONORES, AFRICULTURES

Avec le soutien de : ADAMI, CNV, Région Ile de France, Ville de Paris et SACEM.

FESTIVAL
SIN FRONTERAS

21 juin > 31 juillet 2011 au Cabaret Sauvage
© Peter Weber



samedi 23 juillet, 20h00 à 00h00

SOUAD MASSI
C’est à ce moment-là sans doute qu’a commencé la magie… Le 10 janvier 1999. Au Cabaret Sauvage. Souad Massi, jeune artiste algérienne absolument inconnue, chantait pour la première fois à Paris, devant un public immédiatement bouleversé par tant d’émotion, par tant de lumineuse évidence. Ce 10 janvier 1999, tout était dit, ou presque : grâce à sa voix, à sa musique, grâce à une présence hors du commun aussi, la fée se jouait soudain des mots et de la langue, pour atteindre quelque chose de rare, d’universel et d’impalpable… et de toucher en plein coeur !

« Cette algérienne de 28 ans adapte l’émotion boisée du folk aux volutes ardentes des vocalises orientales. Un mélange de grâce et d’intensité qui pourrait faire d’elle la Tracy Chapman du Maghreb. » LE MONDE



dimanche 24 juillet, 19h30 à 02h00

LA NUIT TOUAREG
 
TAMIKREST

 “Nord Mali, sud algérien, le Sahara à la croisée des pistes, façon crossroads. L’enchantement mystique des chants capture l’oreille immédiatement ; le groupe établit un rapprochement entre le Blues africain, le funk psychédélique et un genre étrange de “désert garage”. Les guitares sont plus offensives, le groove plus profond et les chants Tamashek scandés se mélangent avec les riffs de guitare comme une caravane de voyageurs errant à travers le passé. Tamikrest est prêt à embrasser l’avenir tout en maintenant fièrement la riche tradition de son peuple. “Tamikrest marche sur les pistes de Tinariwen, et s’impose comme le meilleur héritier du groupe” (les inrocks). 



 
 
TERAKAFT
 
Fondé en 2001 au Mali par les grandes figures du groupe Tinariwen, originaire d’Adrar des Ifoghas, Terakaft («caravane» en tamasheq) cultive une transe pop moderne. Guitares électriques en arabesques, basse reptilienne, percussions telluriques, ce troisième album les impose comme un authentique groupe rock touareg. Aristocrates du désert, inspirés par les sables infinis et les vents du Sahara, ils sont aussi les héritiers de John Cipollina et de Jimi Hendrix. Écouter Terakaft, c’est commencer un voyage d’où on peut ne jamais revenir. Terakaft est un groupe de scène. Le mélange parfait de deux guitares, l’une conservant le rythme, l’autre s’élevant dans les airs avec délicatesse, les deux se joignant aux accents profonds de la basse, convoquant les esprits voyageurs au coeur du Sahara. Le rythme lourd des percussions tient l’ensemble et complète le son de la formation. 

 
ABDALLAH OUMBADOUGOU
 
Mélange de rock, de blues et de musique traditionnelle arabe, Abdallah Oumbadougou est un des plus grand représentant de la musique touareg..Symbole de la lutte révolutionnaire touareg au Niger, Aballah Ag Oumbadougou y est connu pour son militantisme invétéré. Véritable activiste, il flirte avec la musique traditionnelle, joue de sa guitare et des mots pour chanter son peuple en égrenant ses luttes au fil des routes.

dimanche 31 juillet, 19h30 à 00h00

SPANISH HARLEM ORCHESTRA
 
« ATTENTION ÉVÈNEMENT ! LES OCCASIONS DE VOIR L’UN DES PLUS GRANDS ORCHESTRES DE SALSA ENCORE EN ACTIVITÉ SONT RARES …»

SPANISH HARLEM ORCHESTRA est un supergroupe de salsa « dura » créé en 2000 par Aaron Levinson et Oscar Hernandez, un géant de la salsa qui s’est fait connaître par sa collaboration avec le chanteur panaméen Ruben Blades. Ce groupe se dédie à la renaissance de la salsa telle qu’elle se pratiquait à ses origines dans le Spanish Harlem et contrairement à la salsa actuelle qui met en avant des chanteurs vedettes à l’instar de la musique pop, le groupe privilégie des solistes majeurs comme le tromboniste Jimmy Bosh, le trompettiste Raul Agraz ou encore le joueur de bongo Bobby Allende.  

 
 
FESTIVAL SIN FRONTERAS 2011
 
En partenariat avec :

A NOUS PARIS, TV5 MONDE AFRIQUE, AFRIK.COM, TELERAMA, REBIRTH, FIP, FNAC.COM, MONDOMIX, LES BOUTIQUES SONORES, AFRICULTURES

 
Avec le soutien de :
ADAMI, CNV, Région Ile de France, Ville de Paris et SACEM.
 
 
 
Le Cabaret Sauvage recommande 
ROCK EN SEINE
26,27 et 28 août – Domaine national de Saint-Cloud 
FOO FIGHTERS – THE KILLS – PAUL KALKBRENNER – DEATH IN VEGAS – YUKSEK – BIFFY CLYRO – KID CUDI – BIG AUDIO DYNAMITE – FUNERAL PARTY – JAMAICA – ARCTIC MONKEYS –
ETIENNE DE CRECY – INTERPOL – HUSHPUPPIES – COCOROSIE – THE WOMBATS – Q-TIP – DEATH FROM ABOVE 1979 – BB BRUNES – KEREN ANN – SEXY SUSHI – JIM JONES REVUE – ARCHIVE – DEFTONES – MY CHEMICAL ROMANCE – SIMPLE PLAN – ANNA CALVI – THE HORRORS – MILES KANE – TRENTEMOLLER – NNEKA – THE VACCINES – THE NAKED AND FAMOUS – CAT’S EYES – CROCODILES…

plus d’infos :

CABARET SAUVAGE
Parc de la Villette

Accès piéton par le 59 bd Mac Donald
Infoline : 01 42 09 03 09

Radio Hchicha

juillet 20th, 2011

Vos Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *