Zoom

Début du Festival du monde arabe en plein air

Début du Festival du monde arabe en plein air

Le nouveau volet plein air du Festival du monde arabe (FMA) de Montréal, Orientalys, s’amorce vendredi au théâtre de Verdure du parc La Fontaine.

« Cette année, nous avons décidé d’aller à la rencontre du grand public, d’aller en plein air et de nous inscrire dans le paysage des festivals montréalais d’été », explique la porte-parole du FMA, Emily-Jane Aouad.

Jusqu’à dimanche, des 5 à 7, du baladi, des percussions, de la calligraphie arabe et du tatouage oriental prendront place à l’Espace La Fontaine.

Divers artistes québécois et étrangers provenant de différentes disciplines se partageront la scène. Trois concerts sont offerts vendredi soir, dont celui d’un maître de la musique gnaoua, l’Américain d’origine marocaine Hassan Hakmoun.

Orientalys est principalement dédié à la rencontre des cultures arabe et occidentale. Le titre de cette édition plein air a d’ailleurs été choisi spécifiquement pour incarner cette fusion entre l’Orient et le lys du Québec.

Depuis 12 ans, notamment depuis les attentats du 11 septembre 2001, le FMA tente de consolider ses efforts en matière de rapprochement des cultures.

« Le festival essaye de projeter ce rapprochement du côté des arts et de la culture pour montrer un autre regard et une autre vision du monde arabe, qui sont culturels et artistiques. Un monde arabe très ouvert à l’autre et très tolérant », poursuit Emily-Jane Aouad.

Elle se dit déçue que la tolérance envers la culture arabe fasse souvent les frais de l’actualité politique. Lors du débat portant sur les accommodements raisonnables en 2007, « il y a eu une grosse chute du public québécois dans les salles du FMA », soutient-elle. « On est en lutte continuelle et en combat quotidien. »

Elle estime toutefois que l’achalandage de la 12e édition s’annonce bien étant donné les soulèvements « printemps arabe » qui se déroulent cette année au Moyen-Orient. « Il y a un réel enthousiasme du public », se réjouit Emily-Jane Aouad.

Le FMA d’automne

La 12e édition du programme régulier du FMA aura lieu quant à elle du 30 octobre au 13 novembre, et présentera créations multidisciplinaires, danses, concerts, projections, expositions et colloques.

Le FMA mettra en vedette des artistes du Maroc, de la Tunisie, de l’Égypte, du Liban, de l’Algérie, mais aussi des États-Unis et du Québec.

À surveiller, des prestations des virtuoses Omar Faruk Tekbilek et Simon Shaheen dans Manhattan au quart de ton, Baâziz et Bendir Man dans Parole de Baâziz, Imed Jemaa et Emel Mathlouthi dans La Tunisie veut …, Naseer Shamma et Les Trois Magnifiques – Ashraf Harif Khan, Romero Iglesias et Hussain Shahbaz – dans une tournée canadienne.

La production musicale Les Trois Magnifiques sillonnera notamment six villes canadiennes, du 11 au 26 novembre 2011. Le spectacle sera présenté au Théâtre Maisonneuve le 11 novembre, dans le cadre de sa première tournée nord-américaine.

Le FMA de Montréal a annoncé le 9 août dernier l’annulation du spectacle de Cheb Mami, prévu le 26 novembre à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, en raison d’une controverse entourant son passé judiciaire. L’artiste algérien de 45 ans, condamné à cinq ans de prison en 2009 pour avoir tenté de faire avorter de force une ancienne amie intime, a été libéré en mars dernier.

vendredi 12 août 2011
http://www.radio-canada.ca/

Radio Hchicha

août 14th, 2011

Vos Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *