Actualités

Festival Guitares Vertes. Amazigh Kateb : parrain 2012

Festival Guitares Vertes. Amazigh Kateb : parrain 2012

Le mot du parrain !

La tradition veut que le parrain écrive un petit mot, reflet de notre rencontre et des valeurs qu’il désire porter. Celui d’Amazigh est sans aucun doute un des mieux écrits que nous ayons reçu en 9 ans de festival… Nous le remercions !

Depuis 1992, Gnawa Diffusion prend la couleur et la douleur du temps pour battre sa mesure et casser les murs. Le retour de la formation est fortement lié à l’actualité et sera de ce fait teinté du rouge et du noir de la colère des peuples.C’est pour prolonger l’insurrection et rapprocher les résistances que nous repartons sur les routes. Gnawa diffusion s’inspire des chants d’esclaves d’Afrique du nord et travaille autour de l’universalité de cette expression, en élargissant à d’autres musiques, et en mêlant différents langages et dialectes. Cet été nous nous joindrons aux guitares vertes pour fêter une Afrique musicale et verticale en gestation.

En effet, si la souffrance a pétri nos peuples, l’esclavage a involontairement propagé leurs semis. Il est vrai que l’Afrique a été maintes fois violée, que les esclavagistes et les colons par la suite, ont fait table rase des richesses du continent.

Cependant les traditions africaines déplacées un peu partout dans le monde ont survécu à des siècles d’aliénation. Elles ont même fait des enfants (le reggae, le jazz, le blues, le hip hop…).

La seule chose qu’on ne peut pas prendre à un peuple c’est son identité. Pour qui sait lire entre les lignes, et écouter entre les cordes et il est évident que l’esprit de la forêt ne dort pas, il est de toutes les danses.

Amazigh Kateb

 

أمازيغ كاتب

la prog en vidéo…

 

 

Radio Hchicha

juin 30th, 2012

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *