Actualités

Gnawa Diffusion à Mawazine 2013. Mise au point de Amazigh

Gnawa Diffusion à Mawazine 2013. Mise au point de Amazigh

Amazigh Kateb. Mercredi 5 Juin 2013 – 17:44
souq la7zaq, ou l’aérophagie médiatiqueAmazigh @Facebook

Il y a quelques jours, plus exactement le 31 mai, je parlais sur Hit radio de la dangerosité des médias et de leur capacité à fabriquer les guerres et les conflits d’aujourd’hui. En voici la preuve concrète : lorsqu’on regarde le traitement de l’information concernant le passage de Gnawa Diffusion à Mawazine, Il y’a manipulation ,Voir double ou triple, manipulations manifestes.

Tout d’abord on me prête des propos que je n’ai jamais tenu.

Toutes les interviews ont été données à la villa des arts l’après midi avant le concert, et toutes sans exception ont été filmées ou enregistrées. Aucun des journalistes présents n’a pris de notes.

Je défie quiconque de produire un enregistrement ou une vidéo dans laquelle j’aurais dit, je cite; « Je ne peux pas porter le drapeau d’un pays qui refuse aux amazighs de porter le leur » cette déclaration n’est que pure invention. On ne fabrique pas une citation seulement avec des guillemets ou alors on est soi même à mettre entre parenthèses.

au passage, il ya un problème chronologique: comment aurais-je pu tenir de tels propos avant qu’on ne me tende le drapeau? toutes les interviews ont été données je le répète, avant le concert (sauf le morning de hit radio le lendemain et qui est disponible sur youtube ). par ailleurs , sachez messieurs les plumitifs que si j’ai quelque chose à dire , je ne me gène pas , j’avais un micro et plus de 70000 spectateurs en face. je vie dans le rapport de force, je n’en ai pas peur, contrairement à certains eunuques des rédactions à la botte.

Ensuite concernant le drapeau que j’aurais refusé de porter, Il n’en est rien. À la fin du concert ,Une jeune fille du staff (Et non un spectateur )m’a apporté des fleurs , elle avait sur elle un drapeau marocain certes mais elle ne m’a tendu que les fleurs que j’ai aussitôt offert au public . A aucun moment elle ne m’a tendu le drapeau , A aucun moment je ne lui ai parle .Vérifiez par vous même , les images sont disponibles sur le web et en excellente qualité .

Toutes ces balivernes pour arriver à 2 buts : edrab Hada b´hadak. Ou comment faire d’une bière 2 goûts .
pour finir sur cette campagne de dénigrement de notre travail, de notre message, et de leurs portées
je tiens à rassurer mes amis comme mes ennemis.

1: je trouve absurde d’interdire comme d’imposer un quelconque drapeau . le drapeau des Amazighs flotte dans tous les pays du Maghreb et représente une nation linguistique et non ethnique ou politique. il ne doit pas servir d’instrument d’exclusion ou d’isolement des uns vis à vis des autres. ce drapeau porte les couleurs du plus vaste bassin linguistique Africain. il n’est pas en concurrence avec les nations, leurs drapeaux ou leurs souveraineté mais vient les enrichir d’une composante historique indéniable.

2: concernant le drapeau marocain à proprement parler, je vous invite à regarder les photos ou vidéos du concert de gnawa diffusion en 2003 au festival d’essaouira. vous y découvrirez que je porte un chapeau rouge avec l’étoile verte . la seule différence est que ce chapeau m’avait été offert avant de monter en scéne , par un jeune spectateur, sans protocole et sans intention de me manipuler. je l’ai porté avec plaisir.

Conclusion:
Mon analyse est la suivante: on tente d’une part, de discréditer mon discours et mes positions politiques en m’assimilant à un raciste ou a un anti- marocain , et dans le même temps On lie cette image négative toute fabriquée au mouvement berbériste marocain pour justifier la confiscation de drapeaux Amazigh quelques jours plus tôt lors du concert d’Oudaden.

Il est également surprenant de voir comment on tue un événement culturel par un non-événement politique. Voilà comment La majorité des médias traitent et colportent l’information , Sans vérification, Sans authentification, Sans scrupule, Sans éthique Et sans conscience. ce sont eux qui ne respectent ni le peuple, ni le drapeau marocain. ce sont eux qui insultent notre intelligence chaque jour.
tfou 3la lkeddabine wjouh el bokhsa (elli me3ni yefham m3ani).

Radio Hchicha

juin 5th, 2013

Vos Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *