Photos & Vidéos

[Vidéo] LIVE سهرة من بدايات ناس الغيوان (التشكيلة الأولى) 1972

[Vidéo] LIVE سهرة من بدايات ناس الغيوان (التشكيلة الأولى) 1972

Dans les années 70, le Maroc a connu, grâce à cinq musiciens formés à l’école de la rue et décidés à rompre avec les langueurs orientales envahissantes, une explosion musicale qui devait être pour les jeunes le cri de leurs désirs, de leurs frustrations et de leur révolte.

Leur répertoire est puisé dans le creuset de la culture et la poésie marocaine et arabo-andalouse, mais aussi dans des textes religieux issus de grande figures religieuses de l’Islam.

Grâce à leurs paroles engagées et poétiques reflétant les malaises de la jeunesse marocaine de l’époque et à leurs rythmes puissants, joués à l’aide d’instruments traditionnels, ils ont révolutionné la musique marocaine et maghrébine et laissé une marque indélébile dans le paysage culturel du pays.

Ils se sont inspirés des chansons du style Aïta (Echems Ettalaa, Elhassada, Sif El Bettar, Ghadi Fhali …), du Melhoun (Han wa Chfeq, Mezzine Mdihek, Qalet …), des Gnaoua (Ghir Khoudouni, Lebtana, Mahmouma, Essadma, Jralek Ouach …), des Hamadcha (Laayate Aalik) et des Jilala (Allah ya Moulana, Haoulouni) afin de créer une musique alliant le traditionnel du Maroc avec des sujets modernes.

Malgré les années, « Les Rolling Stones de l’Afrique » restent très largement connus au Maroc et ailleurs, mais désormais sans Larbi Batma, décédé d’un cancer des poumons et qui a rejoint feu Boujmâa en 1997. En 2003, un livre est publié regroupant l’ensemble des textes de leurs chansons en Darija intitulé Klam el-Ghiwan.

Membres du groupe:
Omar Sayed : acteur, chanteur, percussion (bendir),
Allal Yaâla : musicien (banjo sans frettes), chanteur,
Boujmîa Hagour : chanteur, poète, musicien, décédé en octobre 1974,
Larbi Batma : acteur, chanteur, poète, batteur sur tbilate, décédé en 1997,
Abd el-Aziz Tahiri : musicien (guembri), remplacé par Paco,
Abderhmane Kirouche (dit Paco) : musicien (guembri), quitte le groupe en 1993,
Rachid Batma : frère de Larbi Batma, rejoint le groupe en 1996,
Hamid Batma : frère de Larbi Batma, rejoint le groupe en 2000

Chansons célèbres:
Ghir khoudouni
Fin ghadi biya
Mahmouma
Allah ya moulana
Siniya

Discographie récente:
Mahmouma (1998)
Hommage à Boujmîa (2000)
Le Meilleur De Nass El Ghiwane (2001)
Aali Ou Khalli (2006)
Lebtana (2006)
Nahla Chama (2007)
L’jamra (2008)
Mani Ghribe (2008)
Sif El Bettar (2008)
Oulad El Aalam (2009)
Perles rares, vol. 1 (2010)
Perles rares, vol. 2 (2010)
Assallama (2010)
The Best Of (2010)
Live – Theatre National de Rabat (2011)
Narjak ana la m’chite (2011)
Wannadi ana (2011)
Taghounja (2011)
Nass El Ghiwane Live (feat. Boudjemaa) (2011)
Echams etalaa (2011)
Alli ou Khalli (2011)
Nass El Ghiwane Live Olympia 76 (2011)
Soubhane Allah (2011)
Ya Bani Insane (2011)
Essinya (2011)
Double Best: Nass El Ghiwane (2011)
Houde ennaana (2011)
Hommage à Boudjemaa (2011)
Ya Saiel (2012)
Hade Eddeniya Mahmouma (live) (2012)
Nass El Ghiwane Live Casablanca (2012)
Jibou Li Hali (2012)
Ya saielni (2012)

Bibliographie:
En 2003, un livre est publié regroupant l’ensemble des textes de leurs chansons en Darija intitulé Klam el-Ghiwan.
Nass El Ghiwane célèbrent en 2011 les 40 ans d’une aventure musicale exceptionnelle. Son leader et gardien du temple, depuis sa création à Hay Mohammadi, Omar Sayed, raconte pour la première fois l’extraordinaire aventure de cette formation mythique dans un livre intitulé Nass el Ghiwane2. Le livre raconte l’histoire de cette formation, décorée en 2007 par le Roi Mohammed VI et fait chevalier des arts et des lettres, le 4 juin dernier à Fès, par Frédéric Mitterrand, le ministre de la Culture français.

Radio Hchicha

août 9th, 2013

Vos Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *