Actualités

Maalem Guania nous a quitté – Allah Yarahmou (Hommage)

Maalem Guania nous a quitté – Allah Yarahmou (Hommage)

Nous avons appris ce soir avec trsitesse la disparition du grand Maalem Gnaoua Mahmoud Guinia. C’était un pilier de la musique gnaoua, particulièrement celle vulgarisée et partagée avec les profanes que nous sommes. Ci-dessous quelques vidéos et quelques audios de ce grand maalem qui nous aura bien sûr marqué à jamais. Il rejoint ainsi les anciens (son père très connu et son frère Abdallah parti lui aussi trop tot tout récemment). Pensée à tous les anciens qui nous ont déjà quittés Allah yarhamhoum.

M3allem_Guinnea_GnawaNé en 1951 à Essaouira, Mahmoud Guinea est incontestablement une des figures emblématiques de la musique gnaouie. Son histoire est intimement liée à celle des esclaves puisque son grand-père paternel, d’origine malienne, fut vendu au Sahara. Son père, le grand maâlem Boubker Guinea, a transmis cet héritage à Mahmoud Guinea qui joue du guembri dès l’âge de 12 ans et participe à des lila à 20 ans. Au-delà de sa parfaite maîtrise de la plus pure tagnaouite, Mahmoud Guinea s’est imposé aussi comme un maître en matière de fusions musicales avec des musiciens de légende comme Carlos Santana, Adam Rudolph, Will Calhoun, Issaka Sow, et Aly Keita, pour ne citer qu’eux. Il a aussi participé à de nombreux festivals en Espagne, France, Italie, Japon, Canada, Autriche, Norvège, Belgique, Pays-Bas… Lors de la 13ème édition du Festival Gnaoua, Maâlem Mahmoud Guinea a offert au public une fusion exceptionnelle avec le chanteur mauritanien Daby Touré, qui reste dans les annales du Festival. En 2011, Mahmoud a enflammé le public lors de son concert qui a duré plus de trois heures.

Radio Hchicha

août 2nd, 2015

Vos Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *