Actualités

EXPOSITION – « Métamorphose » de notre ami artiste peintre , Bachir YANAT

EXPOSITION – « Métamorphose » de notre ami artiste peintre , Bachir YANAT

EXPOSITION – « Métamorphose » de l’ artiste peintre , Bachir YANAT du 1er au 31 décembre 2015
VERNISSAGE le mercredi 9 décembre à 18hAssociation de Culture Berbère37 bis rue des Maronites75020 Paris

Bachir Yanat, l’amoureux fou de la création numérique

Par Youcef Zirem

bachir yanat

Bachir YANAT

On ne se lasse pas de regarder les somptueuses créations numériques de l’enfant d’El Flay, un gros village de la légendaire vallée de l’assif Assemam.

Avec leurs couleurs chatoyantes, elles nous font voyager, elles nous embarquent dans un monde surréaliste qui nous parle, qui nous interroge.

A Paris depuis de longues années, Bachir Yanat continue une belle tradition familiale : emprunter les chemins enivrants de la création artistique. En autodidacte, il fait du monde de la peinture son territoire, il peint des tableaux qui font rêver, il donne une vie à ses rêves dans des créations numériques qui subjuguent.

Avec Michel Battle, Zino Belabbas, Catherine Belkhodja, Djamila Belloul, Louise Brun, Alison Koehler et Jean-Louis Seror, il participe à une exposition collective intitulée « elles disent non » au siège de l’Acb de Paris dont le vernissage est prévu pour ce mercredi 11 novembre 2015. Avec cette halte prometteuse de la rue des Maronites, Bachir Yanat expose, au même temps, dans trois endroits de Paris : Le Bobar au 108 avenue Ménilmontant et le Deauville au 57 rue Pixérécourt, accueillent déjà, depuis un moment, ses tableaux.

Toujours à l’Acb, Bachir Yanat exposera ses « florilèges » durant tout le mois de décembre 2015 (le vernissage est programmé pour le 9 du même mois ). Rêves, beautés du monde, humeur de la vie, les yeux qui se cachent ici et là et regardent le temps qui passe irrémédiablement, l’enfance qui revient, sont les thèmes majeurs de cet anesthésiste qui a éblouit ses collègues et les responsables de son hôpital, Saint-Périne, dans une exposition collective dans cette remarquable institution hospitalière du 16ème arrondissement de Paris. C’est là que de nombreux artistes étrangers découvrent la valeur artistique du travail de Bachir Yanat..

Calme, apaisé, d’une gentillesse touchante, l’enfant d’El Flay d’où vient le père de père de Mouloudji, né à Paris en 1922, Bachir Yanat a dans sa tête de nombreux projets ; on lui souhaite de l’énergie, de l’inspiration et du bonheur pour qu’ils soient tous réalisés.

Youcef Zirem
Via http://youcefzirem.over-blog.com

Radio Hchicha

décembre 2nd, 2015

Vos Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *