Premier Haiku du nouvel album de Sidi Bemol : Chouf !

Chouf! Sur les plateformes dés maintenant… en attendant l’album qui sortira le 21 aout! https://choufsibemol.lnk.to/yek84G


NOUVEL ALBUM « CHOUF! » (août 2020) CSB Productions / RFI Talent
In http://www.koudju.com/products/20

On n’ira pas par quatre chemins : Chouf ! est un disque de rock, un vrai, ruisselant des énergies qui irriguent les veines d’un artiste unique en son genre, Hocine Boukella, ici plus charismatique que jamais aux commandes de son groupe Sidi Bemol. Retour cinglant à ses premières amours, Chouf ! se présente comme un manifeste électrique échappant aux pièges des modes par sa forme épurée.

Ce sont d’abord les couleurs, brutes et dépouillées. Deux guitares, une basse et une batterie enregistrées live du côté de Bath en Angleterre, aux studios Real World, sous la direction artistique de Justin Adams. Ce guitariste anglais, connaisseur des traditions musicales africaines et arabes, a su élaborer l’écrin parfait de ce dixième album tendu comme un arc, sous une forme naturellement rock (on nous pardonnera d’insister sur ce qualificatif). Le groupe est resserré autour du leader : deux résidences et quatre jours d’enregistrement auront suffi à élaborer la formule adéquate. Youssef Boukella, le frère bassiste, a embarqué avec lui Maamoun Dehane, son complice batteur de l’Orchestre National de Barbès. Quant à Abdenour Djemaï, compagnon de route au sein de Sidi Bemol, il sait si besoin faire chanter sa guitare électrique aux accents de la musique traditionnelle. On n’oubliera pas l’invité Hakim Hamadouche, virtuose du mandoluth, celui-là même qui accompagna l’ami Rachid Taha durant les quinze dernières années de sa vie. Le menu de Chouf ! est copieux : treize chansons courtes, nerveuses à souhait et teintées de blues, d’une urgence dont on saisit d’emblée le caractère vital. Au bout du compte, on s’aperçoit que le repos n’est accordé que le temps de deux ballades poignantes, d’une saisissante beauté, dédiées aux femmes et à la place qui devrait être la leur dans la société (« ?ziza Lalla ») ; mais aussi à la jeunesse symbole de l’espoir en des jours meilleurs (« Salam ?likum »). La formule sonore est idéale, le coup parfait !

Observateur des luttes politiques, de leurs cycles infiniment répétés (« Zman Jdid ») et de cette équation tragique qui voudrait que les êtres humains soient comme des arbres dans une forêt attendant le bûcheron qui viendra les abattre, Hocine Boukella n’a pas les idées noires pour autant. Car Chouf ! est aussi un hymne à la liberté, porteur d’optimisme au?delà des vicissitudes de notre époque, il exprime la confiance en les générations à venir qui, plus conscientes que nous, sauront ne pas reproduire nos erreurs passées et présentes. C’est un disque de combat.
Denis Desassis

Line up:
Hocine Boukella: guitare et chant
Abdenour Djémai: guitare
Eric Rakotoarivony: basse
Maxime Fleau: batterie
La Presse en parle

« Entre blues, toast, chaâbi et raï, les vocalises lancinantes d’un ancien biologiste, également dessinateur de bandes dessinées, sollicite le respect » Télérama

« Dans un genre pas si éloigné de Gnawa Diffusion ou de l’ONB, Sidi Bémol s’illustre par un bouillonant téléscopage entre raï, funck et rock à l’électricité contagieuse » Le Monde

« Le groupe Sidi Bémol tient la scène avec ses kabyles modernités, « Gourbi Rock » disent-ils, entre rock, mbaqanga, funk et envolées berbères. » Le Figaro

« Sidi Bémol est à la fois un groupe et un chanteur guitariste, inventeur d’un style unique, à la frontière du blues, du rock et des musiques traditionnelles algériennes. Les textes se font tour à tour poétiques, nostalgiques, ironiques. » Alain Pilot RFI
CONTACTS

Management: Ira Wizenberg: ira@csbprod.com
Presse: Valérie Mauge: mauge.valerie@gmail.com
Booking Allemagne, Belgique, Autriche et Luxembourg: Ourida Yaker: ouriday@gmail.com


Sidi Bemol – Chouf! (RFI Talent/L’Autre Distribution)

In les-chroniques-de-hiko.blogspot.com

Le musicien et caricaturiste algérien Hocine Boukella alias Sidi Bemol nous revient avec Chouf !, son dixième opus aux sonorités rock, résolument teinté d’un blues engagé et authentique. Alignant 11 titres surpuissants dominés par un son de guitare électrique brute et dépouillé, ainsi que 2 ballades émouvantes, le disque est soutenu par un casting de musiciens bodybuildés, qui a enregistré en live aux studios Real World en Angleterre, sous la direction de l’incontournable Justin Adams. Le frère bassiste du leader, Youcef Boukella – par ailleurs fondateur avec Aziz Sahmaoui de l’Orchestre National de Barbès – est épaulé à la section rythmique par son complice le batteur Maamoun Dehane. Un autre acolyte de la première heure figure également au sein du groupe, il s’agit du guitariste Abdenour Djemaï qui, avec Hakim Hamadouche au mandoluth (partenaire de longue date de Rachid Taha) complète une formation en ordre de combat, qui nous délivre une musique décapante et engagéebourrée d’énergie et d’optimisme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici