AZIZA BRAHIM

AZIZA BRAHIM

Biographie

Aziza Brahim (1976) est née et a grandi dans le camp de réfugiés de Saharawi dans la région de Tindouf en Algérie où sa famille s’est installée en 1975, après avoir fui l’occupation Marocaine du Sahara occidental. Grandissant dans les dures conditions de ces camps du désert, Aziza a découvert que la musique en plus d’être source de divertissement était aussi le moyen d’exprimer et de communiquer ses émotions personnelles et ses pensées rebelles.

A l’age de 11 ans elle partit pour Cuba pour poursuivre ses études secondaires. Là elle expérimenta une autre forme de crise économique et politique celle de la prétendue “Période Spéciale” qui a commencé au début des années 90. Après l’obtention de son diplôme secondaire à Cuba, elle décida d’étudier pour obtenir une licence en musique mais il n’y avait pas de bourse pour cette option à cette période. Bien que déçue par cette rebuffade, elle est retournée au camp de réfugiés près de Tindouf, s’est engagée à l’autodidaxie et au développement de sa propre expression musicale.

aziza-brahim2En 1995 elle remporta le premier concours de chanson national dans le cadre du festival RASD festival Culturel National. Puis elle a rejoint le Groupe National de Musique Saharawi avec lequel elle a tourné en Mauritanie et en Algérie. Deux ans plus tard elle a participé à la tournée Européenne du groupe Saharawi Leyoad.
En s’installant en Espagne dans les années 2000, elle a persévéré dans sa vision musicale.

En 2005 elle a collaboré avec le groupe de jazz Latino Espagnol Yayabo. En 2007 elle a créé son propre groupe, Gulili Mankoo un collectif musical composé de musiciens ayant des formations musicales différentes expérimentant la fusion entre la musique Saharawi traditionnelle et les styles contemporains comme le rock, le funk et le blues. Issu de ce projet deux enregistrements sont sortis le E.P Mi canto (2008) et l’album complet Mabruk (2012), tous les deux sur le label français Reaktion.

En 2009, Aziza a commencé à collaborer avec le groupe Basque Txalaparta, Oreka TX, créant la musique pour un ambitieux show audiovisuel Nomadak TX. Dans la même année, elle était finaliste pour le prix international Freedom to Create

En 2011, elle a participé au film Wilaya de Pedro Pérez Rosado comme second rôle féminin et comme interprète de la bande sonore. Récompensée au Festival du Film Espagnol de Málaga elle a reçu le prix Silver Biznaga pour la meilleure bande-son de film.

Aziza Brahim est maintenant sur le point de réaliser Soutak (Glitterbeat, 2014) son troisième album, un document acoustique, pur, où elle est rejointe par un petit groupe de musiciens de la scène musicale Barcelonaise et Malienne. Soutak est comme un pont vivant entre la culture Saharawi et la passion d’Aziza pour la musique Malienne, et c’est sans aucun doute son voyage musical le plus puissant et fluide jamais réalisé.

Discographie
Mabruk – 2012 – Reaktion
Soutak – 2014 – Glitter Beat

https://www.facebook.com/aziza.brahim.official