EL FOUKR R’ASSEMBLY, UN REGARD VERS LE SUD

elfoukr-rassemblyNotre chasseur de son algérien, Samir Belateche alias « Hchicha », nous parle cette semaine du projet « El Foukr R’Assembly » dont la sortie est prévu en ce mois de novembre 2015.

« El Foukr R’Assembly » est un projet né de la rencontre en 2014 entre des artistes algériens et le continent africain. Un projet qui donna naissance à un très bel album musical, « Look South », et à un film documentaire de 18 minutes qui raconte cette belle expérience. Le tout sort ce mois de novembre 2015.

« Il s’agit pour nous de relier l’Algérie au reste de l’Afrique. » Le projet se distingue particulièrement par sa philosophie qui consiste à regarder enfin vers le Sud, nous qui avons solidement fixé notre regard vers le Nord. « Pour nous l’ouverture sur le monde, ce n’est pas seulement par le Nord, mais aussi par le Sud », explique l’un des membres du groupe. 

« Look South » est un album de fusion entre des musiques haoussa, touareg voire électro qui invite à « transgresser  naturellement les frontières » et à explorer la vision africaine de ces artistes algériens. À noter aussi que les artistes travaillent en autonomie, faisant financer leurs projets via Internet et sans aides des officiels. Ils parlent de ce fait d’une sorte de « résistance culturelle » face à des structures officielles qui ont clairement abandonné la création artistique tournée vers le Sud et vers l’Afrique.

Le groupe travaille déjà sur leur prochain projet, en collaboration avec des artistes du Ghana. Sortie prévue pour 2016.

Retrouvez le projet sur Facebook, sur Soundcloud, sur leur site Internet et dans une vidéo qui présente les débuts du projet.

Samir Hchicha
Retrouvez cette information sur le site de l’émission Music Explorer

Dimajazz 2015 … Et de treize! Le Programme (27/11 au 03/12)

Affiche-Dimajazz13-rahba-2015
Via www.rahba.info

Contrairement aux habitudes, le treizième Dimajazz pointe en fin d’automne. Loin de nous l’idée de faire attendre le public, car pour rien au monde nous ne voudrons manquer notre rendez-vous annuel, encore moins cette année. D’ailleurs, il y a au moins trois raisons pour répondre présent en 2015; trois raisons qui composent la triple thématique de cette édition un peu spéciale.

Primo

L’édition 2015 correspond au dixième anniversaire de la disparition de Aziz Djemame, une occasion pour nous de rendre hommage à notre ami, celui qui a marqué la scène musicale en Algérie et à Constantine de son empreinte indélébile, de par sa personnalité artistique et engagée. Karim Ziad et ses amis, Fabrizio Cassol et ses compères d’Akamoon viendront jouer pour lui et partager avec le public la musique pour laquelle il s’est battu avec un dévouement exemplaire. Aziz est dans nos cœurs et à travers le Dimajazz, son esprit et son message demeurent éternels.

Dimajazz 2015 tarifsSecundo,

Nous avons naturellement choisi de participer aux célébrations de la culture arabe dont Constantine est capitale cette année. Car le jazz se conjugue depuis assez longtemps aux modes et aux rythmes des musiques arabes. Certes, les Dhafer Youssef et Rabie Abou Khalil ont déjà honoré le Dimajazz, mais cette fois le Dimajazz invite le public à la découverte des artistes talentueux qui donnent un nouveau souffle à cette aire culturelle. A découvrir l’excentricité de Tamer Abou Ghazaleh, l’universalisme des Radio Dervich, le charme de Oum et le mysticisme de Maâlem Hamid el kasri. Et pas seulement, car des projets fabuleux autour de ces musiques sont aussi à l’honneur : Le projet Aka-Balkan-Moon/Alefba conçu par les belges d’Akamoon fait une halte en Constantine et nous permettra de découvrir cette symphonie qui raconte la rencontre musicale entre les deux rives : arabe et balkanique. Nous vous proposons aussi « Nights in Tunisia », un projet qui propose de réunir sur scène le raffinement de la musique et du chant arabe combiné avec la braise ardente des rythmes du jazz actuel.

Tertio,

le Dimajazz 2015 a choisi de rendre hommage à la Palestine à travers cette édition que nous dédions au peuple Palestinien et aux artistes de ce pays qui luttent pour la Paix et pour la Liberté, deux valeurs intrinsèques au jazz et festival Dimajazz. Comme aurait dit Aziz : Vive la paix, Vive la Liberté, Vive la Musique !

Programme Dimajazz 2015

Du Vendredi 27 Novembre au  Jeudi 03 Décembre à la salle Ahmed Bey (Zénith) – Constantine.
Début des spectacles : 19 heures

Vendredi 27 /11 

  • Karim Ziad & Friends (N’guyen Lê – Bojan Z- Maâlem Hamid el Kasri – Julien Lourau)

Samedi 28 /11  

  • Oum

  • Malted Milk & Toni Green

Dimanche 29 /11

  • Diagonal ‘’Nights in Tunisia’’

  • Cumbia ya!

Lundi 30 /11 

  • Radiodervish

  • Akamoon ‘’AkaBalkanmoon/AlefBa’’

Mardi  01 /12 

  • Tamer Abu Ghazaleh

  • Alpha Blondy & Solar System

Mercredi 02 /12 

  • China Moses

  • Billy Cobham Quintet

Jeudi  03 /12 

  • Incognito

Via http://www.rahba.info/2015/11/dimajazz-2015-et-de-treize/

(re)Découvrez l’album « Thawra » de FLOUKA

Je vous invite chers amis à (re)découvrir cet album intitulé THAWRA sorti fin 2014 et signé par l’excellent FLOUKA.

Flouka est un artiste algérien parti s’installer en France après un passage par le Maroc. Je vous invite à écouter ce premier album pour apprécier son style particulier et sa belle voix, de la musique qui se laisse écouter avec plaisir. Personnellement, je découvre et je flashe littéralement sur ces belles chansons. Les thèmes abordés aussi ne m’ont pas laissé indifférent, el harga , la paix, le voyage, le métissage et l’amour. que demande le peuple ? 🙂

Sa biographie ainsi que d’autres informations sont disponibles sur son site internet http://www.flouka-site.com

Il sera au Moki Bar à Paris ce soir du 21 novembre 2015 et il fera la première partie du spectacle de Sofiane Saidi le 28 novembre 2015 toujours à Paris (Studio de l’Ermitage) comme déjà annoncé ici même sur RadioHchicha.COM.

Bons vents Mista FLOUKA !

Samir Hchicha

TEMENIK ELECTRIC SORT SON SECOND ALBUM “INCH’ ALLAH BABY”

Cette semaine je vous invite à découvrir le travail de ce groupe qui sort un deuxième album qui fait rencontrer la musique Rock et les musiques du Maghreb.

Plébiscité par la critique internationale pour son premier album, Temenik Electric revient avec 10 titres irradiés d’Arabian Rock, amplifiés par le vent sec et chaud du sirocco et sertis d’une pop futuriste aux embruns de western oriental.Les textes sont en arabe algérien et vous plongent dans une atmosphère électrique très particulière.

Dans ce tourbillon d’identités, mis en valeur par Justin Adams (guitariste de Robert Plant) et Tim Oliver dans les illustres studios de Real world, les riffs rock et la transe électro télescopent les musiques populaires du Maghreb tandis que la langue arabe, entre émotions et incantations, porte l’évidence d’un appel à la danse.

Par ses inspirations et ses fulgurances, Temenik Electric transforme le choc des cultures en grand rock des civilisations. Intense et universel.

>Et pour rappel, rendez-vous les 19 novembre à La Bellevilloise à Paris et le 20 novembre 2015 au Dock des Suds- Marseille pour des Release parties pleines d’invités et de surprises !

Le site officiel du groupe.

Samir Hchicha pour Music Explorer

Ma playliste #02 pour Music Explorer – L’Algérie en Covers + Yelli Yelli

yelli yelliYelli Yelli. Une chanteuse prometteuse

Chers amis je vous invite d’abord à découvrir le travail de cette jeune chanteuse kabyle. Elle vient de sortir son premier EP, une jolie rencontre entre les univers kabyles et folk international.

Petite, la mère de Yelli Yelli lui faisait écouter les airs traditionnels kabyles. La fillette avait beau ne pas en comprendre les paroles, les chansons l’entrainaient, mystérieuses, déployant sous les mélodies leurs rythmes et dans ces rythmes l’émotion d’un peuple d’âmes et de corps. Les années passèrent ; l’enfant devint adolescente, l’adolescente adulte, l’adulte la chanteuse Folk, brute et sensible, généreuse et espiègle, que nous connaissons sous le nom de Milkymee.

A la rencontre de Piers Faccini, le trésor secret des airs enfouis depuis l’enfance est remonté soudain à la surface avec une voix chaude et sauvage, kabyle, folk. Yelli Yelli est redevenue celle que son grand-père appelait, en kabyle, “la fillette” : Yelli Yelli.

Ici sa page officielle sur facebook https://www.facebook.com/yelliyellimusic

Là son site internet http://yelliyelli.com/

Et là « Yemma » titre extrait de son EP disponible chez http://shop.beatingdrumrecords.com

PLAYLIST DE LA SEMAINE : L’ALGÉRIE EN COVERS

Voici un petit choix de quelques reprises de chansons algériennes très connues. Dites-moi ce que vous en pensez et n’hésitez pas à partager avec vos amis  si vous avez aimé.

Titre – Artiste

Mar Adyughal – Yelli Yelli Cover Djamal Allam
Ghir elli yhab slaho -K amel Messaoudi Cover Dahmane El Harachi
Izriw yeɣleb leḥmali – Stina Cover El Anka
Ad Ezzi Ssaâ – Ismahane & Paco Cover Slimane Azem
El Baida Mon Amour – Babylone Cover Hasni
Zina – Yassine Jarram Cover Babylone
Match Bettikh – Nazim Chambi Cover Gnawa Diffusion
Mesk Ellil – Enji Maaroufi Cover Souad Massi
Khalouni – Gostoo Salah Cover Souad Massi
Zina – Riko Schadow Cover Babylone
Tagut – Amar Amarni Cover Matoub Lounes
Fabuleux destin – Anis Chekireb Cover Samira Brahmia

 

Samir Hchicha 11/11/2015

RETROUVEZ CET ARTICLE SUR MUSIC EXPLORER

[wonderplugin_gallery id= »1″]