Terakaft @ New Morning (Paris) ce 28/04/2015

28
/ Avr
Mardi
2015

Terakaft @ New Morning (Paris) ce 28/04/2015

Location
PARIS
Venue
New Morning

TERAKAFT (Afrique, Rock).
Mardi 28 avrilà 20:30

La Caravane

Présentation de leur nouvel album « Alone » produit par Justin Adams (Robert Plant) – Sortie prévue le 8 Mai sur World Village. La guitare touareg : un rythme en ritournelle, une harmonie mélancolique, une simplicité et une profondeur qui rappellent les maitres du Delta, l’esprit et le mépris affiches des premiers Wailers, avec également des parfums de transe gnawa et de ce swing entêtant d’Ali Farka Toure. Tinariwen était un collectif libre de créateurs, dont fit partie Diarae le maitre de la guitare rythmique au Sahara. Avec Sanou, une espèce de cowboy du désert doué d’une vraie rock’n’roll attitude, ils sont devenus Terakaft, les gardiens de la guitare touareg originale.

Depuis leurs débuts, les Terakaft jouent des chansons de Tinariwen, leur héritage d’Inteyeden ag Ablil, qui est mort en 1995. Quand Diara a rejoint Terakaft en 2007, il apporta avec lui une autre brassée de célèbres chansons de Tinariwen. Et comme Diara est le frère d’Inteyeden, toutes ces chansons sont devenues le répertoire de base de Terakaft, aux côtés de nouvelles chansons composées d’année en année par Diara et Sanou. En tout, il s’agit d’un répertoire de centaines de chansons.

« Ténéré » (Alone) est leur cinquième album enregistré en studio, et le second produit par Justin Adams, ce guitariste anglais flamboyant qui est un compagnon régulier de Robert Plant (il fait partie de The Sentational Space Shifters. Nous avions remarqué que tout le monde dansait tout au long des concerts de Terakaft, et donc l’idée pour ce nouvel enregistrement, tout naturellement, était d’amener Terakaft vers la danse, qui est un langage international qui convient bien à la transe qui surgit de chacun des morceaux. La danse est la manière directe de capter le message de Terakaft. Que le rythme soit rapide ou celui d’un blues au ralenti, elle est la façon naturelle de ressentir la signification des chansons, et de voyager avec « la Caravane ».

Concernant la situation géopolitique au Sahara, Diara dit qu’il « regarde seulement ». Trop d’acteurs dans le cadre, trop de chefs et pas assez de peuple. Cela le fait se sentir « ténéré », qui est le titre qu’il a donné à ce nouvel album, et qu’il traduit par « seul », « alone » en anglais. Diara est l’esprit de Terakaft. Aussi solide qu’un roc.

Sanou est le cœur deTerakaft. D’une certaine manière il donne vie à son esprit, avec sa guitare qui chante et swingue par-delà le rythme soutenu par Diara. Au fil des années, Sanou est devenu le chantre naturel du son de l’ « assouf » (« la nostalgie »), un son auquel il donne de vives émotions, une intense énergie et une attitude qui le porte.

La créativité de Justin Adams en tant que producteur provient de son expérience unique de la culture touareg, et de son habileté en tant que guitariste et producteur anglais à renforcer le son et à en souligner le rythme. Il pousse le groupe à s’engager dans une expression plus moderne et plus puissante, notamment dans sa façon d’enregistrer ces chansons, et oriente la « Caravane » pour qu’elle gagne de nouveaux rivages et atteigne les dancefloors. (Philippe Brix)

Dans un jardin à Bamako en 1998, j’ai entendu une chanson à peine murmurée sur une guitare cassée qui m’a beaucoup ému. Cela m’a conduit au Sahara, avec Philippe Brix et quelques autres, pour savoir d’où elle venait. La guitare touareg : un rythme en ritournelle, une harmonie mélancolique, une simplicité et une profondeur qui rappellent les maîtres du Delta, l’esprit et le mépris affichés des premiers Wailers, avec également des parfums de transe gnawa et de ce swing entêtant d’Ali Farka Touré. Tinariwen était un collectif libre de créateurs, dont fit partie Diara, le maître de la guitare rythmique au Sahara. Avec Sanou, une espèce de cowboy du désert doué d’une vraie rock’n’roll attitude, ils sont devenus Terakaft, les gardiens de la guitare touareg originale. Dans ces moments troublés, nous avons enregistré un album qui présente les rythmes du Sahara profond comme le battement de cœur vital d’aujourd’hui. (Justin Adams)

► https://www.facebook.com/terakaft

––– BILLETTERIE ––
http://www.newmorning.com/20150428-3177-Terakaft.html

New Morning
7/9 Rue des Petites Écuries – 75010 Paris
Metro Bonne Nouvelle ou Château d’eau
Tél. : 01 45 23 51 41
http://www.newmorning.com/