Connect with us

Audios

Music Explorer – Notre playliste RAP de cette semaine

Published

on

Du rap de rĂ©sistant cousin ! 🙂 Retrouvez cette playlist sur le site de l’Ă©mission MUSIC EXPLORER, rubrique ALGÉRIE. – La situation difficile que vivent les jeunes algĂ©riens a inspirĂ© des gĂ©nĂ©rations de rappeurs. Voici quelques morceaux d’hier et d’aujourd’hui pour mettre des beats et des paroles incisives sur le malaise ambiant.
Playlist :

  • Rap 3roubi – LAX, AZPAK & LADJA
  • Wach Rakom – Rabah MBS
  • Civil fi bled el 3askar – DIAZ
  • Boyz in the Hood – Africa Jungle
  • Klaouha – Lotfi DK
  • Karkabou – TOX ft El Hass & Abrasax
  • Chkoun kane ygoul – Mo Black ft Youss
  • OĂč va l’AlgĂ©rie ? – khelwi ft Deymed MBS
  • Gue3 enass – Systeman ft Xenos
  • Meskine – Intik
  • No more pain – Desert Boys
  • El Ghoula – Feda Vex

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Audios

[AUDIO] ŰčÙ†ŰŻÙ…Ű§ يŰȘكلم Ű§Ù„Ű±ŰŹŰ§Ù„ Mohamed El Badji

Published

on

By

Entretien avec la radio El Bahja

Biographie express Mohamed EL Badji
NĂ© en 1933, Originaire des Hauts plateaux de l’Est, d’El Eulma, il naquit Ă  Belouizdad (Alger). Il Ă©crit et compose des chansons que d’autres diront : Amar Ezzahi, Aziouz RaĂźs, Redha Doumaz et des dizaines d’autres. Son emprisonnement Ă  Serkadji, durant la guerre de libĂ©ration, l’a profondĂ©ment marquĂ© comme en tĂ©moigne sa chanson « Maqnine Ezzine » (Mon bel oiseau). Ayant une voix rocailleuse et profonde, son chant reste une quĂȘte permanente d’échapper Ă  la douleur. Son attachement Ă  la musique remonte Ă  1947. Il chante Ă  l’occasion des fĂȘtes populaires dans diffĂ©rents orchestres. ArrĂȘtĂ© pendant la GrĂšve des Huit jours, en 1957, il est torturĂ©, jugĂ© et condamnĂ© Ă  mort. Son exĂ©cution n’aura pas lieu. Dans sa cellule, il fabrique une « guitare » de fortune d’oĂč sortira la musique forte et triste de Maqnine Ezzine. D’autres compositions naĂźtront dont le cĂ©lĂšbre « Bahr Ettofane » (Le DĂ©luge).

Continue Reading

Audios

[AUDIO] Djazia Satour et Sophian Fanen, une voix, une plume [RFI MUSIQUE]

Published

on

By

C’est la rentrĂ©e pour Djazia Satour et Sophian Fanen, une voix, une plume

Diffusion : Dimanche 16 septembre 2018

L’artiste franco-algĂ©rienne Djazia Satour sortira le 26 octobre son nouvel album AswĂąt (Les Voix). Djazia Satour a fait ses classes en tant que choriste pour Gnawa Diffusion (elle est la demi-sƓur d’Amazigh Kateb). AprĂšs Klami et AlwĂąne, Djazia Satour revient avec un nouvel album intitulĂ© AswĂąt (Des voix) qui explore, dans la veine subtile et personnelle que nous lui connaissons, l’hĂ©ritage musical algĂ©rien. On reconnaĂźt encore dans les compositions originales qu’elle propose les influences les plus actuelles, empruntĂ©es notamment Ă  la folk indie et au groove d’une pop pĂ©tillante. L’inspiration s’inflĂ©chit cependant de façon marquĂ©e vers les genres traditionnels qui ont bercĂ© ses premiĂšres annĂ©es.

ECOUTER ICI >> Via RFI MUSIQUE
[podcast]http:\/\/telechargement.rfi.fr\/rfi\/francais\/audio\/magazines\/r224\/musiques_du_monde_20180916.mp3[/podcast]

Concerts 2018
18 et 19 septembre : Ă  la Dame de Canton Ă  Paris
20 septembre : Ă  Montpellier au festival Arabesques

Titres diffusés de Djazia Satour
Neghmat Erriah, la mélodie des vents
Taleb Laman, le réfugié
Loun Lyam, la couleur des jours
Ida
Chaque mois, Sophian Fanen, journaliste au site Les Jours, propose ses 5 obsessions. Tenace
SĂ©lection de Sophian Fanen
Ekuka Morris Sirikiti, English Record, tiré de la compilation Ekuka (2018, Nyege Nyege Tapes)
Happy Rhodes, Oh The Drears, tiré de la compilation Ectotrophia (2018, Numero Group)
Okonkolo, Wolenche Por Chango, tirĂ© de l’album Cantos (2018, Big Crown Records)
Sandro Perri, In Another Life (Edit), tirĂ© de l’album In Another Life (2018, Constellation Records)
Bugge Wesseltoft et Prins Thomas, Furuberget, tirĂ© de l’album Bugge Wesseltoft & Prins Thomas (2018, Smalltown Supersound)

RFI MUSIQUES DU MONDE PAR LAURENCE ALOIR
De Mozart Ă  CĂ©saria Evora
 C’est le RDV des 1001 musiques de RFI prĂ©sentĂ© par Laurence Aloir, avec des portraits, des entretiens, des sessions live au grand studio de RFI Ă  Issy les Moulineaux et la tournĂ©e des festivals en son et en images qui bougent.

Via RFI MUSIQUE

Continue Reading

Audios

[AUDIO] Barbes Cafés, Princes du Raï et sons du bled

Published

on

By

Musiques africaines, une histoire parisienne (1/4)
Barbes Cafés, Princes du Raï et sons du bled (écouter ici)

Bien avant l’explosion du raĂŻ et les violences en AlgĂ©rie, il y avait un Orient-sur-Seine Ă  Paris. Dans les cabarets orientaux du quartier latin, on pouvait croiser Jean Marais, Cocteau, ou François Mitterrand avant de filer dans la premiĂšre boutique de disques de BarbĂšs, qui vend toujours des chansons de l’exil aujourd’hui quand le streaming a tuĂ© tous les disquaires.

Il y avait Ă  l’Ă©poque 1 million ou 2 millions d’immigrĂ©s algĂ©riens en France et tout le monde habitait Ă  l’hĂŽtel : une chambre, un radio-cassette et un mange-disque

Avec les embauches puis les dĂ©boires, les cafĂ©s kabyles deviendront des lieux pour raconter la difficultĂ© de l’exil et la nostalgie, incarnĂ© par le fameux scopitone (l’ancĂȘtre du clip) de Slimane Azem : « Madame, encore un verre ! ».

Avant le bistrot pour les immigrĂ©s, c’Ă©tait leur salon, leur cinĂ©ma, leur thĂ©Ăątre, c’est lĂ  qu’ils se retrouvent, qu’ils racontent leurs misĂšres, qu’ils ont des nouvelles du bled, le cafĂ© avait un rĂŽle Ă©norme. MĂ©ziane AzaĂŻche, patron du Cabaret sauvage

LIRE (ECOUTER) LA SUITE SUR FRANCE CULTURE

Continue Reading

Ecouter Live

Trending