La belle voix des Aurès (Algérie) , disparue trop vite et abandonnée par sa famille pour la punir d’avoir choisi la chanson comme métier. Elle a eu un cancer qui l’a tuée dans l’isolement et dans les bras d’une seule amie restée auprès d’elle jusqu’à la fin. Cette chanson me replonge “drôlement” dans mon enfance au bled.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici