23.5 C
New York

Biographie Samira Brahmia

Published:

Labels : One Hot Minute/Awa Tour

Biographie : SAMIRA BRAHMIA

Depuis plus de 10 ans, dans le milieu de la musique « du monde », elle se fait repérer pour sa voix et sa personnalité à la force tranquille.  Avec son passage à l’émission « The Voice » où elle défendait crânement « Haramtou Bik Nouassi », chanson d’amour du creuset arabo-andalou, Samira Brahmia a plus que galvanisé un auditoire des deux côtés de la Méditerranée. Un signe d’encouragement pour une chanteuse qui revendique son identité plurielle et a l’ambition de bousculer les codes esthétiques pour faire voyager son art hors des territoires assignés. Toute son histoire la porte vers cette multiculturalité. C’est que celle qui en pince pour le swing d’Ella Fitzgerald, le groove de Cheikha Rimitti, la fougue d’Edith Piaf, la saudade de Cesaria Evora, a comme ses illustres ainées une voix dont le grain, la dynamique, la texture, la classe qui rappellent celles dont on dit qu’elles guérissent l’âme. 

Avec AWA son second album, composé au plus près de ses émotions, Samira Brahmia offre un aperçu fidèle de sa personnalité. Evoquant les trajectoires de Myriam Makeba ou de Cheikha Rimitti, elle y revendique ses libertés de femme et son éthique d’artiste. Un album qu’elle a imaginé comme un tour de chant, jouant de l’intime et de la sensualité, de la gravité et de l’humour, tricotant des écheveaux arabo-andalouafricainjazzy ou pop. Ces treize titres, évoquent aussi bien l’abnégation des mères africaines, l’exil, l’altruisme, les ancêtres, les réfugiés, que le désir et l’ivresse…

La force de Samira c’est de nous emmener ailleurs, là ou l’on ne l’attend pas. Cette album dédié aux femmes revisite à la fois des classiques du répertoire arabo-andalou ou raï, comme il propose des titres originaux en arabe, en anglais ou en français : Samira Brahmia, « femme-monde » fait dialoguer les deux rives de la Méditerranée avec la sono mondial. Héritière tout à la fois de Joni Mitchell comme de Cheikha Rimitti, elle s’affranchit des codes et des carcans. En définitive, Samira abolit les frontières pour tendre à l’universel et met au centre de sa création la liberté de l’artiste à faire dialoguer le monde. « 

Naïma Huber-Yahi

Directrice de l’association Pangée Network

CEO de Felfel Factory

Liens externes : TwitterFacebookYoutube 

Via https://www.onehotminute.fr/portfolio/samira-brahmia/

  

Related articles

Recent articles

spot_img
WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE