FESTIVAL SIN FRONTERAS #3 Du 06 juillet au 29 juillet 2012 CABARET SAUVAGE • PARIS

Comme chaque année, le Cabaret sauvage va clôturer sa saison en beauté par son festival d’été, SIN FRONTERAS !

Un festival consacré aux musiques du monde et dont l’ambition est de vous donner l’avant-goût d’un grand
voyage. Quatre semaines de concerts hauts en couleur comme autant d’escales aux quatre coins de la
planète ! Un véritable kaléidoscope musical et mondial, panachage de têtes d’affiche d’aujourd’hui et
d’artistes en devenir !

Actualité oblige, cette nouvelle édition sera inaugurée par une semaine sous forme d’hommage à l’Algérie
et à ses multiples facettes musicales, histoire de mieux célébrer les 50 ans de son indépendance
(Abdelkader Chercham, Liamine Haimoun & Abdelmadjid Meskoud d’El Gusto, Le Bal de Barbès Café,…).

Après cette pérégrination en Afrique, destination l’Amérique Latine, changement de cap et de continent
avec une séquence dédiée aux rythmes latinisés à coups d’envolées flamenca (Tekameli), de tempos
afrocubains ou brésiliens (Morena Son, Geronimo Santana, Batala,…).

Retour en Europe à la découverte de la nouvelle et vibrionnante scène électro berlinoise (Puppetmastaz,
Bonaparte, Peaches, Jessie Evans,…).

En guise de bouquet final, la dernière étape de Sin Fronteras bouclera ce périple musical aux Caraïbes
sous la forme d’une nouvelle célébration en l’honneur des 50 ans…. de l’indépendance de la Jamaïque !
Certains des plus mythiques artistes du reggae participeront en live à cet hommage (Max Romeo, Israël
Vibration, Morgan Heritage,…).

Bon voyage !

• Du 06 au 08 juillet 2012 : ALGERIE
• Du 13 au 15 juillet 2012 : AMERIQUE LATINE
• Du 19 au 22 juillet 2012 : BERLIN
• Du 26 au 29 juillet 2012 : JAMAIQUE

À proximité du canal, la terrasse conçue comme un lieu de vie, comprendra un espace détente et petite
restauration en plus du chapiteau.

Grillades, pétanque et cocktails tous les soirs du festival.

Consulter tout le programme ici (PDF)
http://www.cabaretsauvage.com/presse/DP_FESTIVAL%20SIN%20FRONTERAS2012_MAJ080612D.pdf

Festival Guitares Vertes. Amazigh Kateb : parrain 2012

Le mot du parrain !

La tradition veut que le parrain écrive un petit mot, reflet de notre rencontre et des valeurs qu’il désire porter. Celui d’Amazigh est sans aucun doute un des mieux écrits que nous ayons reçu en 9 ans de festival… Nous le remercions !

Depuis 1992, Gnawa Diffusion prend la couleur et la douleur du temps pour battre sa mesure et casser les murs. Le retour de la formation est fortement lié à l’actualité et sera de ce fait teinté du rouge et du noir de la colère des peuples.C’est pour prolonger l’insurrection et rapprocher les résistances que nous repartons sur les routes. Gnawa diffusion s’inspire des chants d’esclaves d’Afrique du nord et travaille autour de l’universalité de cette expression, en élargissant à d’autres musiques, et en mêlant différents langages et dialectes. Cet été nous nous joindrons aux guitares vertes pour fêter une Afrique musicale et verticale en gestation.

En effet, si la souffrance a pétri nos peuples, l’esclavage a involontairement propagé leurs semis. Il est vrai que l’Afrique a été maintes fois violée, que les esclavagistes et les colons par la suite, ont fait table rase des richesses du continent.

Cependant les traditions africaines déplacées un peu partout dans le monde ont survécu à des siècles d’aliénation. Elles ont même fait des enfants (le reggae, le jazz, le blues, le hip hop…).

La seule chose qu’on ne peut pas prendre à un peuple c’est son identité. Pour qui sait lire entre les lignes, et écouter entre les cordes et il est évident que l’esprit de la forêt ne dort pas, il est de toutes les danses.

Amazigh Kateb

 

أمازيغ كاتب

la prog en vidéo…

 

 

Gnawa-Diffusion: SORTIE DIGITALE de la compilation des 20 ans : « AUDIO-GLOBINE …. 20 ANS D’AGE » – LE 2/7/12

<<<>>>

SORTIE DIGITALE de la compilation des 20 ans : « AUDIO-GLOBINE …. 20 ANS D’AGE » – LE 2/7/12 – disponible sur toutes les plateformes : Itunes etc …..

Merci de passer l’info et merci de vous la procurez cette compilation c’est pour notre anniversaire, alors fêtes des cadeaux achetez-la un maximum svp !

Merci, saha !

Via La page FB du Groupe

https://www.facebook.com/pages/GNAWA-DIFFUSION-le-retour-page-officiel/145845225523756

AGENDA – LE RE-TOUR

Gnawa Diffusion – Come-Back 2012 à Grenoble

Dans la série come-back, en voilà un qu’on attendait vraiment ! Non pas que les aventures solo d’Amazigh Kateb, fondateur, chanteur et homme de base de la Gnawa Diffusion n’aient pas été réjouissantes, mais voilà : la Gnawa fait partie d’une sorte de mythologie grenobloise et a le parfum des aventures collectives qui marchent, au point d’ailleurs d’avoir fait parler de notre ville dans l’Europe et le monde entier. Car c’est bien là, à Grenoble, que le fils de l’immense écrivain et dramaturge algérien Kateb Yacine a débarqué quelques jours après la mort de son père, qui vivait ici en exil. « Je suis fier et heureux de voir qu’une bibliothèque porte son nom. D’ailleurs, il n’est pas rare qu’on m’appelle « le fils de la bibliothèque » affirme-t-il en riant.

Cette ville est devenue mon deuxième pays. » Une ville qui très vite a compris en écoutant les premiers albums de la Gnawa Diffusion qu’elle tenait là un sacré bon groupe ! Dès Légitime Différence en 1993 mais surtout sur l’incontournable Bab El Oued Kingston (1999), les textes mêlant arabe et français, la voix d’Amazigh et le mélange de rock, de reggae, de ragga, de chaâbi, de gnawa produit par ces semeurs de souk ont fait l’unanimité. Des Francofolies de La Rochelle aux plus grandes scènes européennes, la Gnawa impose son style et Amazigh, encore et toujours lui, ne fait pas d’étincelles que sur scène. Redoutable auteur, très bon chanteur, charmeur, hâbleur, parfois provocateur, il se révèle aussi une véritable conscience pour toute une jeunesse, des deux côtés de la Méditerranée. « Avec cette reformation de Gnawa Diffusion, on va explorer d’autres choses mais ça restera dans la même veine : de la chanson internationaliste à coloration maghrébine. On continuera donc à faire de la musique engagée. Je reste amoureux de la révolution. Quelqu’un qui danse sur des idées est physiquement impliqué. » Juste après un passage en studio, c’est à la MC2, à quelques centaines de mètres de la Villeneuve, où Amazigh a longtemps vécu, que la Gnawa Diffusion sonnera l’heure d’un nouveau départ, 20 ans après ses débuts.

Nul doute qu’elle va encore voyager loin.

Amazigh Kateb Amar Chaoui Philippe Bonnet Pierre Bonnet Blaise Batisse > Salah Meguiba Pierre Feugier Mohamed Abdenour Nadjib Benbella Abdelaaziz Maysour

MC2: Grenoble
Salle de Création / concert debout

Vendredi 18 janvier 2013

Ve18 20h30

1h45

Tarif plein 28€
Tarif réduit 25€
Carte MC2 21€
Carte MC2+ 12€

Pièce « Le testament du défunt » ce 08 juin 2012 à Alger

J’ai le plaisir d’inviter mes amis à la salle Mouggar à 18h00 à l’occasion de la journée de l’artiste le 08 juin 2012, à la Générale de la pièce « le testament du défunt » interprétée par Badis Foudala, mise en scène Richard Demarcy et écrite par Nadjet Taibouni

le 09.06.2012 à 18h , toujours au Mouggar une deuxième représentation avec Débat.

une tournée est organisée pat le théâtre Régional de Béjaia :

Tizi Ouzou : le 11 TRT

Bejaia : le 13 TRB

Batna : le 15 TRB

Guelma : le 17 TRG

Annaba : le 18 et 19

Oran : le 22 TRO

Sidi Belabes : le 24 TRM

PS: Chaque représentation est suivie d’un débat avec le public et étudient en prévu avec le comédien, metteur en scène et l’auteur

A diffuser SVP et Merci

Nadjet